- Übersicht erhalten -
Angebote nach den Entwicklungsbereichen sortiert
Hometous les articlesÉducation et enseignementEchelle d'engagement de Louvain - Observation et évaluation en crèche

Echelle d’engagement de Louvain – Observation et évaluation en crèche

Cet article porte sur l’observation et l’évaluation professionnelle de cette observation à l’aide de l’échelle d’engagement de Louvain. La structure suit le scénario classique. Tout d’abord, les observations ont lieu pendant le jeu libre. Avec ces observations, il est maintenant important de prêter attention aux signaux qui sont utilisés dans l’échelle d’engagement de Louvain. Ici, par exemple, le signal pourrait être appelé confiance en soi ou affirmation de soi. En combinaison avec les niveaux 1,3,5 (anciennement 1,2,3,4,5) une classification peut maintenant être faite.

Après plusieurs observations faites dans différentes situations, des conclusions peuvent être tirées sur les intérêts et le sujet de l’enfant. Celles-ci, à leur tour, peuvent désormais être utilisées pour une planification pédagogique ultérieure.

Vous trouverez ci-dessous un exemple pratique avec trois observations, des évaluations et un court plan pédagogique pour d’autres actions, après tout, nous voulons faire la différence avec les résultats de l’observation.

1er constat – Klara dans la cuisine ludique

journal d’observation

K. est au milieu de la cuisine ludique avec E. et C. K. se tourne vers sa gauche et dit à E. : « Faisons de la magie et utilisons les deux mains ! » Au même moment, K. lève les deux mains en même temps pour qu’elles soient tendues à hauteur d’épaule. K. dit maintenant : « Faisons de C. un singe ! ». Immédiatement après la déclaration, K. tourne la tête plus à gauche et regarde C avec des yeux fixes et une expression faciale. E. ne réagit pas.

K. attend 5 secondes puis se dirige vers la zone de droite de la cuisine ludique. K. appelle C. deux fois de suite d’une voix plus forte : « Tu veux faire un gâteau ? ». C. regarde K. et dit calmement : « Non ». K. se tourne alors rapidement vers la droite et étend les deux bras sur un placard plus haut à côté de la cuisine ludique. K. regarde autour de lui la pièce avec ses yeux et agite les deux pieds en avant et en arrière. Au bout de 30 secondes, K. retourne vers C. dans le coin cuisine ludique et lui dit : « Ce sont des serviettes en papier, il ne faut pas les déchirer ».

C. ne réagit pas à la déclaration et K. va voir un professeur à l’autre bout de la pièce. K. attend que le professeur ait fini de parler et dit : « C. utilise des mouchoirs et les déchire. Nous n’avons pas le droit de faire ça. » Le professeur dit à K. : « S’il te plaît, dis à C. de ne plus déchirer de serviettes. » K. retourne alors vers C. dans le coin cuisine ludique et lui dit : « Il ne faut pas déchirer les serviettes en papier et je te dis arrête maintenant et tu ne dois plus bouger !

Vous ne pouvez danser qu’après l’arrêt ». C. ne répond pas à la déclaration. E. se place à gauche de C. et après la déclaration se tourne vers K. et dit : « D’accord, mais je vais commencer ! ». K. roule des yeux puis se dirige vers un volet à gauche devant la cuisine ludique. K. attrape le câble à deux mains et commence à balancer le câble vers la droite. K. tient la corde tout en se balançant vers l’arrière et répète le balancement 9 fois. K. me voit assis et vient vers moi. K. demande : « Pouvons-nous faire de la magie ensemble ? ».

Bien-être & engagement

Bien-être Niveau 4 | Niveau d’engagement 1-2

raison d’être du bien-être

K. est ouverte et réceptive à son environnement en prenant contact avec les autres enfants (E. & C.) et en recherchant des situations de jeu. K. observe également le comportement des autres enfants dans son environnement (K. observe un autre enfant qui déchire du papier). L’expression faciale est ouverte pendant le temps d’observation. En faisant de la magie, l’expression du visage et surtout les yeux sont dirigés vers l’enfant à proximité C. K. reçoit des regards pendant la communication et les renvoie pendant la conversation. K. peut aussi exprimer des sentiments négatifs (roule des yeux parce qu’elle ne veut pas quelque chose). Le chiffre 4 est donné en raison de l’intensité de la zone d’ouverture .

Lors de l’observation, il n’a pas été possible de déterminer si K. peut s’adapter rapidement à un nouvel environnement ou si elle peut s’adapter à de nouvelles situations. K. n’a également montré aucune volonté de faire des compromis ou d’accepter des alternatives de la part des enfants (E. veut commencer avec le jeu proposé mais K. roule des yeux et s’éloigne). Par conséquent, le domaine de flexibilité reçoit le niveau 2 .

K. montre de la confiance en soi par des déclarations claires et compréhensibles (par exemple « Faisons de C. un singe »). K. essaie également d’attirer l’attention sur ses souhaits en demandant à plusieurs reprises (K. appelle C. deux fois de suite : « Tu veux faire un gâteau ? ». K. ne réagit que brièvement au rejet ultérieur par les autres enfants, mais ne laisse pas l’échec l’alourdir à long terme. Pour ces raisons, le niveau 5 est attribué pour le domaine de la confiance en soi .

K. demande l’attention de son entourage, d’une part en contactant et en leur demandant de jouer avec les autres enfants et en contactant l’enseignant pour déchirer les serviettes en papier. K. communique ses propres besoins et préoccupations (demandes de jeu, suggestions, souhait que tout le monde respecte les règles) de manière adéquate. K. n’est pas influencée par les autres enfants, elle s’en tient plutôt à son idée de jeu (E. voudrait commencer par le jeu proposé, mais K. roule des yeux et s’en va parce que ce n’est pas ce qu’elle avait imaginé). Cela prouve également que K. ne réagit pas facilement aux idées des autres enfants. Le niveau 5 est donc attribué pour le domaine de l’affirmation de soi .

Dans le domaine de la vitalité, seuls les yeux brillants et une posture droite peuvent être déterminés, ce qui a pu être déterminé pendant toute l’observation et était particulièrement visible lors de la magie à deux mains. Par conséquent, le niveau 2 est attribué pour le domaine de la vitalité .

Les mouvements de K. étaient toujours calmes et fluides dans ses mouvements. Le corps n’était tendu que pour certaines actions (par exemple lancer des sorts), mais autrement détendu. Les conversations et les déclarations de K. se sont déroulées à un rythme normal et sans augmentation de volume. Le niveau 4 est attribué pour la détente et la paix intérieure .

Les signaux pour la zone Enjoy Can n’ont pas pu être observés, c’est pourquoi le niveau 1 est attribué ici. Néanmoins, pendant la période d’observation, K. était toujours en harmonie avec elle-même, ses souhaits et ses pensées, ce qui se traduisait par des déclarations et des idées claires. Cela confirme également que K. semble savoir ce dont elle a besoin. C’est pourquoi j’attribue au domaine être en phase avec soi-même un niveau 4 .

En résumé, j’attribue le niveau 4 selon l’échelle d’engagement de Louvain pour le domaine du bien-être.

Justification de l’engagement

K. limite son attention à l’aire de jeu de la cuisine et à la traction du câble du store. Elle n’a aucun signe visible d’ énergie de signal. Même avec le signal de complexité , d’ intrication et de créativité , il n’y a pas d’actions ou d’activités complexes visibles qui vont au-delà des activités de routine. En termes d’ expressions faciales , on a pu observer une augmentation des expressions faciales et un « regard » intensif, en particulier lors de la « magie dans la cuisine de jeu ». Aucun signal n’a pu être détecté dans la plage des signaux d’endurance pendant l’observation. K. ne s’est pas attaché longtemps à une chose et n’a donc pas pu se concentrer sur une activité. K. a également commencé plusieurs jeux différents pendant la période d’observation.

K. n’a pas fourni d’ exactitude détaillée ou d’action délibérée, prudente et précise. Cependant, elle était active dans la cuisine de jeu et a immédiatement réagi lorsque C. a déchiré des mouchoirs en papier, ce qui n’est pas autorisé. Cependant, les deux autres signaux de réactivité n’ont pas pu être observés. K. s’exprimait verbalement avec des expressions spontanées telles que « Faisons de C. un singe ou tu veux faire un gâteau ? ». K. n’a pas exprimé de conversations profondes avec lui-même, d’histoires enthousiastes ou de bruits spontanés. Dans la zone de signal de satisfaction, K. avait des expressions faciales positives pendant la période d’observation lorsqu’il faisait de la magie. Pendant le temps d’observation restant, d’autres signaux tels que la joie, la jouissance ou autre n’étaient pas perceptibles.

En résumé, selon l’échelle d’engagement de Louvain, j’attribue le niveau 1-2 pour le domaine d’engagement.

Perspectives et intérêts de l’enfant

Du point de vue de K., elle se sent bien dans le groupe et sait se débrouiller avec elle-même, les enfants et les éducatrices. Cependant, elle n’est pas vraiment entrée en jeu car elle n’était censée jouer avec les autres enfants que selon les autres idées et spécifications. De plus, les autres enfants jouaient déjà et K. ne pouvait pas s’intégrer au jeu. Les intérêts possibles de K. pourraient être la magie, les sorcières, la fantaisie ou la pâtisserie. Tous ces intérêts sont devenus visibles dans l’observation.

2ème constat – Klara en studio

journal d’observation

K. est assis à la table de peinture de l’atelier et bricole des feuilles de papier blanc avec E., qui est assis à sa droite. K. lance une feuille de papier blanche à E. avec sa main droite et dit : « Super, n’est-ce pas ? ». E. prend le papier à deux mains et le lance également en l’air. E. dit alors à K. : « Un avion ! » et K. répond par les mots : « Non, c’est un sous-marin qui peut voler ! ». Ils se regardent tous les deux et éclatent de rire. K. saisit maintenant le crayon de cire avec sa main droite et essaie de l’aiguiser avec un taille-crayon qu’elle tient dans sa main gauche.

K. essaie cela pendant 15 secondes. K. essaie maintenant d’enfoncer plus fort le crayon de cire avec sa main droite. Elle lève les deux mains pour regarder dans le taille-crayon transparent. K. pose maintenant le crayon et le taille-crayon sur la table devant elle et attrape de la main droite les ciseaux jaunes qui sont également devant elle. K. prend maintenant les ciseaux à deux mains, les lève devant son visage et fait tourner les ciseaux 7 fois en cercle. Elle ouvre et ferme les ciseaux 10 fois de suite. Ses yeux sont fermement fixés sur les ciseaux et son expression faciale est tendue.

Maintenant, K. exécute les mouvements une fois lentement. K. prend une feuille de papier blanc sur la table avec sa main gauche et la serre entre les ciseaux. K. tourne la tête vers la droite vers E. et dit : « Regarde E., c’est une baguette magique qui va être partagée maintenant. En veux-tu un aussi ? » . E. répond à K. : « Oui, bien sûr. Mais alors nous ferons de la magie ensemble ! ». K. dit alors à E. : « Alors faisons de la magie ensemble. Ça n’existe pas du tout, mais ça existe. » E. dit alors à K. : « Bien sûr qu’il y a de la magie ! ». K. a répondu: « Hex Hex Hex! ».

Bien-être & engagement

Bien-être Niveau 3 | Niveau d’engagement 4

raison d’être du bien-être

K. est ouverte et réceptive à son environnement dans le studio car elle interagit avec E. K. a une expression faciale directe pendant l’observation, ce qui est particulièrement évident lorsqu’il « regarde E. pendant la discussion avion/sous-marin ». Ici, K. renvoie également le regard de E. Les signaux du domaine de la flexibilité , comme s’orienter rapidement ou s’adapter à des situations nouvelles et inconnues, n’ont pas pu être reconnus lors de l’observation. Il n’y avait pas non plus de problèmes ou de frustrations pendant la période d’observation.

Dans le domaine de la confiance en soi et de l’estime de soi , K. a essayé d’aiguiser un crayon trop épais pendant la période d’observation et a tenté à plusieurs reprises de faire entrer ce crayon dans le taille-crayon trop petit. Dans cette situation, K. a essayé de résoudre quelque chose, même avec le risque de ne pas pouvoir le faire. L’échec final n’a pas attristé K.. Pendant qu’ils fabriquaient ensemble, K. a demandé l’attention d’E. (exprimée en lançant une feuille de papier ou en posant des questions sur la baguette magique). K. a également exprimé ses propres idées sur la feuille blanche en disant à E. : « Non, c’est un sous-marin qui peut voler ! ». Dans la zone de signal de la vitalité, une posture droite et une impression énergique lors de l’exploration des ciseaux ont pu être déterminées pendant toute la période d’observation.

Les muscles de K. n’étaient pas tendus et les mouvements de K. s’effectuaient à une vitesse normale et régulière. K. parlait à E. à un rythme et à un volume normaux. Pouvoir jouir dans la zone du signal K. montre de l’enthousiasme pour la feuille blanche et pour les ciseaux. K. semble savoir par elle-même ce dont elle a besoin.

En résumé, j’attribue le niveau 3 selon l’échelle d’engagement de Louvain pour le domaine du bien-être.

Justification de l’engagement

K. porte une attention particulière à une zone délimitée, qui est représentée par l’observation précise des ciseaux. K. concentre également les ciseaux sur une plus longue période de temps, ce qui signifie que les yeux sont presque continuellement concentrés sur l’activité. Même les stimuli externes tels qu’un volume élevé en raison de la grande taille du groupe n’ont pas distrait ou perturbé K. Elle était très enthousiaste pour les ciseaux et le lancer du papier blanc avec E., ce qui se reflète également dans la conversation entre K. et E. et les rires mutuels. Je n’ai pas pu déterminer d’ actions ou d’activités plus complexes allant au-delà des activités de routine et des contributions individuelles au cours de la période d’observation.

La posture de K., en particulier lors de l’observation des ciseaux, montrait une expression faciale tendue ainsi qu’un « regarder et regarder » intensif sur l’objet. K. est resté concentré tout en observant les ciseaux et les a explorés plus longtemps (tourner en rond 7 fois | ouvrir et fermer 10 fois). Le signal d’endurance est donc fort. Des mouvements précis ont également eu lieu lors de la rotation et du déplacement des ciseaux. K. fait très attention à l’ouverture et à la fermeture des ciseaux. Elle ouvrait et fermait toujours les ciseaux consciemment et soigneusement. K. était toujours alerte lorsqu’il était observé en studio.

Des expressions spontanées telles que des rires ont pu être observées lors de l’artisanat avec les feuilles blanches. Cependant, elle ne s’accompagnait pas de mots et de sons spontanés. Une narration enthousiaste n’a pas pu être observée. Pendant la période d’observation, la joie dans l’activité de K. a pu être observée. Elle aimait bricoler et rire avec EK et avait toujours une expression faciale amicale et ouverte envers E.

En résumé, selon l’échelle d’engagement de Louvain, j’attribue le niveau 4 pour le domaine d’engagement.

Perspectives et intérêts de l’enfant

K. aime faire du bricolage avec E., car ils peuvent échanger des idées sur leurs idées individuelles. K. a utilisé des ciseaux pour découper un sous-marin volant dans un morceau de papier blanc, mais E. a reconnu qu’il s’agissait d’un avion. Les deux ont trouvé leurs versions amusantes et ont ri ensemble. Les intérêts de K. et E. sont similaires, car tous deux ont reconnu une baguette magique dans la bande de papier qu’ils ont découpée et ont voulu l’utiliser ensemble tout de suite. Les intérêts possibles de K. pourraient être les avions, les sorcières, la magie ou en général le domaine de la fantaisie/philosophie, puisqu’à la fin de l’observation, ils ont tous les deux parlé de l’existence de la magie.

3ème constat – Klara dans le jardin

journal d’observation

K. galope aussi vite qu’un cheval dans l’espace extérieur de la balançoire aux trois poteaux d’escalade. Elle a noué une corde rouge autour de son ventre. M. attrape le bout de la corde. Arrivée aux poteaux d’escalade, K. détache la corde de son ventre et la met dans la main de M.. K. a les joues rouges et le visage en sueur. K. dit à M : « Maintenant j’étais la licorne et maintenant c’est ton tour. » M. répond à K. : « Construisons d’abord une étable. » K. reprend la corde avec sa main droite et commence à la nouer au petit poteau d’escalade avec les deux mains.

K. murmure doucement : « Cheval, cheval, cheval, écurie, écurie, écurie. ». Après que les deux cordes soient fermement attachées à une balançoire, K. dit à M. : « C’est l’écurie, tu dois entrer ici, tu es le cheval maintenant. » M. hoche la tête et se tient dessus avec les deux pieds pendants corde. K. tourne directement à droite et ramasse les feuilles au sol avec sa main droite et gauche en même temps. Elle jette les feuilles à M. et dit : « Le cheval est ton déjeuner ici » et éclate de rire. M. regarde K. et se met aussi à rire. K. dit à M. : « Allez, donne-moi la corde, je vais te l’attacher et puis on courra vers O., peut-être que c’est une licorne aussi ». M. dit : « Oh oui » et descend de la corde.

K. lâche ensuite la corde du poteau d’escalade et l’attache à M. M. commence à courir avant que K. n’ait tendu la corde. K. crie fort : « Arrêtez M. la corde est lâche. » M. s’arrête alors et K. peut tendre la corde. Tous deux courent alors comme un cheval au galop jusqu’à l’autre bout du jardin vers un éducateur.

Bien-être & engagement

Bien-être Niveau 4-5 | Niveau d’engagement 5

raison d’être du bien-être

K. reçoit et rend les regards à M. Son regard est toujours ouvert et direct. Pendant le jeu, K. dégage une bonne dose de confiance en soi, ce qui est particulièrement évident lors de galops vigoureux et vigoureux. En attachant la corde au poteau d’escalade, K. recherche des défis à la hauteur de ses capacités et de son niveau. K. demande l’attention de M. et veut être impliqué dans les décisions du jeu. K. représente également ses propres souhaits et préoccupations (crie à haute voix : « Arrête M. la corde est lâche » ou dit à M : « Maintenant j’étais la licorne et maintenant c’est ton tour. »). Son comportement d’observation est plein de vie et d’énergie. Vous pouvez également voir la joie de vivre et la force. Les joues rouges et le visage en sueur en témoignent.

Le rythme de conversation avec M. est toujours calme et lent. De courtes pauses dans la parole se sont produites après le galop en raison de l’activité physique. Après cela, cependant, K. est rapidement complètement détendu. K. montre une joie et un enthousiasme authentiques pendant le match. Elle vit intensément l’expérience de ce jeu et se sent connectée à M. en tant que partenaire de jeu et à la nature (feuilles). K. continue de donner l’impression d’être en harmonie avec ses propres besoins et désirs.

En résumé, j’attribue le niveau 4-5 selon l’échelle d’engagement de Louvain pour le domaine du bien-être.

Justification de l’engagement

Pendant tout le jeu libre, K. limite son attention à ce qui se passe entre elle et M. Elle garde les yeux sur l’activité et le bruit ambiant fort des autres enfants ne la distrait pas de son activité. Ses mouvements (y compris le galop) montrent de l’enthousiasme et de l’ énergie physique. K. transpire également à cause du mouvement et a les joues rouges.

Le gameplay devient plus complexe à mesure que les rôles sont échangés et que des actions supplémentaires telles que Obtenez de la nourriture et attachez la corde au poteau d’escalade comme un décrochage. Ici, les idées individuelles et les courants de pensée de K. deviennent visibles. L’ expression du visage montre une tension physique. Cependant, la recherche et l’observation intensives ne peuvent pas être reconnues séparément. K. a beaucoup d’ endurance dans le jeu. Elle galope à travers l’aire de jeux extérieure et est toujours à la tâche pendant le temps d’observation.

La précision du signal peut être observée en particulier lors de la fixation soigneuse de la corde au poteau d’escalade. K. est toujours actif et toujours au travail. K. reprend rapidement l’idée de M. (Courons vers O. !) et la met en œuvre. Pendant que K. attache la corde au poteau, elle accompagne ses gestes des mots : « Cheval, cheval, cheval, écurie, écurie, écurie ». L’activité donne du plaisir à K., et l’expérience et les actions de K. indiquent une « expérience en tant qu’expérience spirituelle ».

En résumé, selon l’échelle d’engagement de Louvain, j’attribue le niveau 5 pour le domaine d’engagement.

Perspectives et intérêts de l’enfant

K. aime jouer avec E. et M., surtout dans l’aire de jeux extérieure. K. aime jouer avec des cordes et d’autres matériaux naturels comme les feuilles. Les intérêts de K. étaient à nouveau très clairs ici et peuvent être réduits aux domaines des animaux, de la nature et de la fantaisie/philosophie .

Résumé des intérêts et du sujet

Sur la base des trois observations faites avec l’échelle d’engagement de Louvain, trois intérêts peuvent être clairement filtrés :

  1. sorcellerie
  2. sorcières
  3. fantasmer/philosopher

En combinaison avec des observations quotidiennes, ces trois intérêts peuvent être encore réduits aux domaines de la fantaisie et de la philosophie. K. questionne les processus des mécanismes naturels et, lorsqu’elle est spécifiquement sollicitée par un éducateur, émet déjà des hypothèses, qu’elle confirme ou infirme par ses propres considérations. Surtout lors de jeux libres avec d’autres enfants, j’ai souvent observé que K. s’impliquait dans des discussions avec d’autres enfants si les choses ne se passaient pas selon ses idées. K montre alors souvent une faible tolérance à la frustration et quitte simplement le domaine de la discussion. Cela ressort également de la première observation.

Par exemple, le sujet actuel pourrait être la « fonction du monde ». En raison des observations, le sujet « Ma place dans la communauté » est également un problème.

Conclusions pour le ped. travail

Je pouvais imaginer un approfondissement de l’engagement à travers une offre ciblée avec un Kamishibai . En cela, le sujet pourrait être « philosopher ensemble dans le groupe ». Ainsi, l’intérêt constamment porté aux trois constats a pu être repris et l’engagement de K. accru. L’histoire « Emma – sans toi, le monde ne serait qu’à moitié aussi beau » est particulièrement adaptée à cela. Grâce à des présentations dialogiques, l’engagement pourrait être encore accru.

sources

suggestion de citation

En ligneGötz, S. (2021). Échelle d’engagement de Louvain – observation et évaluation à la crèche. Un projet de l’UE pour améliorer la qualité de l’éducation. Consulté le 11/04/2021. Disponible sur : https://krippenzeit.de/leuvener-engagiertheitsskala/

Sebastian Götz
Sebastian Götzhttps://krippenzeit.de
"Ich lerne für den besten Job der Welt und möchte euch hier auf Krippenzeit daran teilhaben lassen."
- Strategischer Werbepartner -
Angebote nach den Entwicklungsbereichen sortiert
WEITERE ARTIKEL

Am beliebtesten

Letzte Kommentare