- Übersicht erhalten -
Angebote nach den Entwicklungsbereichen sortiert
Hometous les articlesÉducation et enseignementAnalyse institutionnelle avec réflexion en tant qu'éducateur

Analyse institutionnelle avec réflexion en tant qu’éducateur

Avant-propos à Analyse et réflexion institutionnelles

En première année d’apprentissage, nous avions pour mission de rédiger un rapport d’activité. Cela comprend l’analyse institutionnelle de notre jardin d’enfants et une réflexion personnelle sur la première année de formation dans l’établissement. L’analyse porte essentiellement sur l’examen objectif de l’institution pédagogique. Quelle méthode de travail pédagogique est suivie ? Comment est la structure et l’environnement? Y a-t-il collaboration et coopération? Il s’agit donc, comme son nom l’indique, d’une analyse objective et neutre de l’établissement sans jugement.

La réflexion porte sur l’expérience personnelle et le développement ultérieur au cours du stage. Qu’ai-je remarqué lors de ma réflexion personnelle en tant qu’éducateur ? Les domaines d’analyse ont-ils été mis en œuvre dans la pratique ? Comment ont-ils été mis en œuvre ou comment ai-je réussi pendant mon temps pratique ? Bien sûr, il est important d’être honnête avec vous-même. Il est préférable de parler de certains domaines avec votre superviseur.

Veuillez noter qu’en raison des réglementations sur la protection des données, de petites parties du projet manquent ou ont dû être modifiées. Le caractère global du travail est toujours préservé et vous offre un bon aperçu de la structure et de la mise en œuvre d’un rapport d’activité en tant qu’éducateur. Surtout en réfléchissant, vous aurez un aperçu personnel de mon développement au cours de la première année. Dans cette section, vous trouverez également les compétences nouvellement acquises ou approfondies en italique.

Analyse institutionnelle pendant la formation des enseignants

Structure externe de l’installation

Emplacement de l’établissement

La crèche Anna Haag est basée à Martha-Schmidtmann-Strasse 16, qui fait partie du quartier Espan de Stuttgart et du quartier Bad Cannstatt. L’emplacement dans le quartier de la ville est à l’extérieur, près de la clinique Bad Cannstatt. La maison multigénérationnelle Anna Haag est également située à l’adresse de la crèche. Il est intéressant de savoir que la maison Anna Haag est la plus ancienne maison multigénérationnelle d’Allemagne. Par conséquent, la garderie est délibérément intégrée à la maison multigénérationnelle.

L’établissement est accessible à pied, en voiture ou en transports en commun. Les lignes de tram U1, U16, le S-Bahn avec les lignes S2, S3 et la ligne de bus N6 peuvent être utilisées pour cela.

Avec la Kindervilla Anna Haag à Memminger Straße 4, il existe une autre crèche dans le quartier de Bad Cannstatt qui est spatialement séparée. Celui-ci est accessible à pied en 10 minutes depuis la crèche Anna Haag.Les conditions de vie dans le quartier de Bad Cannstatt sont variées et vont des familles socialement défavorisées aux familles aisées. Ici en particulier, la proportion d’étrangers est de 28,3 % et la proportion de personnes issues de l’immigration est supérieure de 50 % à la moyenne de Stuttgart.

zone de chalandise de la crèche

La zone de chalandise de la crèche se trouve à Stuttgart Bad Cannstatt. Cependant, l’ accent est mis principalement sur les enfants du quartier d’Espan . Les enfants peuvent être inscrits à l’aide du formulaire d’inscription fourni par le bureau de la protection de la jeunesse. Les parents reçoivent ensuite un formulaire spécifique à la maternelle à remplir.

Avant cela, cependant, les parents doivent se présenter à la garderie pour un rendez-vous de préinscription. Celle-ci a lieu huit à dix fois par an les vendredis à 9h dans la salle de création.

installations à proximité

Il y a 3 aires de jeux à proximité de la garderie. L’aire de jeux Prießnitzweg se trouve juste à côté de la crèche Anna Haag. L’aire de jeux « in den Wannenäckern/Galgenäcker » est également accessible à pied en 3 minutes depuis la garderie. La troisième aire de jeux est une aire de jeux dans l’église Saint-Étienne et peut également être atteinte à pied en 5 minutes. Le supermarché Penny à proximité pourrait être utilisé pour faire du shopping avec des enfants. C’est également sur Martha-Schmidtmann-Straße et peut être atteint en 5 minutes. La bibliothèque de district de Kneippweg (à 300 m) et l’école Wilhelm-Maybach doivent être mentionnées comme établissements d’enseignement.

Les installations de la région qui sont passionnantes pour les enfants comprennent l’Inspection de la police fédérale de Stuttgart, qui se trouve juste en face de la garderie, et la ferme du district de Stuttgart Bad Cannstatt, qui est accessible à pied.

Structure interne de l’établissement

temps de soins

Les horaires de garde de la garderie sont de 6h30 à 17h et l’établissement est ouvert du lundi au vendredi. Les horaires de garde pour les plus jeunes enfants de 0 à 1 an sont limités au temps de 8h à 16h. L’établissement est fermé pendant l’été et entre Noël et le Nouvel An. Au total, il y a un maximum de 23 jours de fermeture par an.

Les heures d’ouverture sont actuellement limitées de 7h30 à 15h30 en raison de Corona.

Capacité & Groupes

La crèche Anna Haag propose au total 70 places d’accueil pour les enfants réparties en cinq groupes. L’âge des enfants à garder est compris entre trois mois et l’âge de la scolarisation. Les groupes sont composés comme suit :

  • Groupe bleu (enfants de 0 à 1 an, maximum 8 enfants)
  • Groupe orange (enfants de 1 à 2 ans, maximum 10 enfants)
  • Groupe vert (enfants de 2 à 3 ans, maximum 12 enfants)
  • Groupe jaune (enfants de 3 à 6 ans, maximum 20 enfants)
  • Groupe rouge (enfants de 3 à 6 ans, maximum 20 enfants)

Depuis mars 2021, toutes les places de l’établissement sont occupées . Il y a une liste d’attente pour les enfants dont les frères et sœurs sont déjà pris en charge à la garderie. Ceux-ci sont également privilégiés.

Description différenciée du groupe vert

La structure d’âge du groupe vert dans lequel je siège est de 2,5 à 3,5 ans. Le groupe est composé de 4 filles et 8 garçons, soit un total de 12 enfants. Une particularité de notre groupe est l’inclusion d’un enfant handicapé physique.

Il n’y a pas d’enfants de réfugiés ou de parents récemment immigrés dans notre groupe. Une diversité culturelle (différentes nations) des parents est toujours présente. (Maison multigénérationnelle Anna Haag 2020)

Personnel de la crèche Anna Haag

Il y a un total de 11 postes à temps plein avec 100% dans l’établissement. De plus, il y a 7 emplois avec un volume d’emploi entre 60 et 80 %. De plus, il y a la gestion de l’établissement avec un poste à 100%. Une stagiaire PIA est également employée à la maternelle.

Cela représente un total de 20 employés. 4 d’entre eux sont des hommes . Tous les employés ont une qualification pédagogique ou sont en voie de l’obtenir. Les employés sont également régulièrement formés et sensibilisés. Chaque groupe a un chef de groupe. Il y a une réunion d’équipe régulière distincte pour cette équipe de direction. Malheureusement, il n’y a pas d’organigramme de l’établissement.

Il y a aussi des employés dans la cuisine et la zone de nettoyage de l’établissement. Cependant, ceux-ci sont employés par l’Anna-Haag-Haus et non directement par le jardin d’enfants. (Goetz 15/03/2021)

Aperçu des salles pertinentes sur le plan pédagogique

A la crèche Anna Haag, chaque groupe dispose de son propre groupe et d’une salle attenante. Dans les salles de groupe, il y a différentes aires de jeux, qui sont conçues différemment selon le groupe d’âge et peuvent être divisées dans les zones suivantes :

  • aire de jeu de rôle
  • zone de construction
  • coin livre
  • atelier de peinture
  • chantier du mouvement
  • coin nuit et repos

Chaque groupe mange avec les professeurs dans ses propres locaux. La zone de couchage du groupe vert, par exemple, est aménagée dans la zone de construction pendant le repas et sa fonction est donc modifiée au pied levé.

Il y a un grand espace extérieur pour jouer. Celui-ci est commun à tous les groupes et comprend, entre autres, une balançoire, une aire d’escalade, un toboggan, un trampoline au sol ainsi qu’un bac à sable et une aire de jeux aquatiques. Les particularités de l’aire de jeux extérieure comprennent également les arbres fruitiers et arbustes existants. Une salle de sport est également à la disposition de tous les groupes, y compris les groupes d’enfants de la villa pour enfants Anna Haag (par exemple pour le judo hebdomadaire des enfants). En raison de Corona, il y a maintenant des heures d’utilisation par groupe dans l’espace extérieur et la salle de sport n’est actuellement pas utilisée.

Il y a aussi des toilettes pour enfants . Tous les enfants des différents groupes les utilisent ensemble. En raison de Corona, les toilettes ne sont utilisées qu’en alternance et le groupe vert utilise des toilettes d’employés converties.

Il y a une petite bibliothèque pour le personnel éducatif, des salles spéciales pour travailler sur ordinateur et une retraite pour les pauses. Toutes les chambres sont de plain-pied et sont sans obstacle .

Méthodes de travail pédagogiques et points focaux

Objectifs et priorités de l’institution

De mon point de vue, l’Anna-Haag-Kindergarten a créé un concept de maternelle très complet et très particulier (concept intergénérationnel ). Parce que le concept du jardin d’enfants est également combiné ici avec la maison multigénérationnelle Anna Haag pour personnes âgées intégrée dans l’espace. Ceci est remarquable dans la mesure où je ne connais actuellement aucune école maternelle qui partage ou lie un concept de garderie avec les concepts d’autres installations ou similaires.

De plus, le concept de jardin d’enfants est basé sur la variété , la différence et le lien avec les processus d’ auto- éducation des enfants. Surtout ici, je voudrais mentionner la dotation actuelle en éducateurs masculins dans l’établissement (voir dotation en personnel).

Il en résulte les principes directeurs de l’institution :

  • Nous nous traitons avec respect et confiance. – Nous sommes en dialogue les uns avec les autres.
  • Nous agissons avec responsabilité personnelle et initiative. – Nous sommes synonymes de qualité et de performance.
  • Nous façonnons la qualité de vie. – Nous sommes flexibles et innovants.

Le concept de jardin d’enfants avec les principes directeurs peut être divisé en six sous-domaines. Cependant, ceux-ci ne doivent pas être considérés comme des extraits conceptuels distincts. Au contraire, ces zones se rejoignent :

Approche pédagogique et image de l’homme

« Il faut donner deux choses à nos enfants : des racines et des ailes ! » est une devise de l’institution. Il montre que les enfants ont besoin d’une prise sûre autour d’eux pour pouvoir se développer et grandir. L’établissement soutient les enfants avec un environnement stimulant, des limites et de la fiabilité ainsi que de l’espace et du temps pour l’autodétermination. Une grande valeur est accordée au mouvement, à la nature et à l’environnement.

Qu’il soit jeune ou vieux, homme ou femme. Divers modèles de rôle sont très importants pour le développement personnel des enfants. Pour toutes ces raisons, l’établissement s’appuie sur un concept de groupe. Cela devrait donner aux enfants orientation et sécurité.

Vie intergénérationnelle dans la maison Anna Haag

La vie intergénérationnelle joue un rôle central dans la maison Anna Haag. Car en plus de l’inclusion et des notions de quartier, la vie intergénérationnelle est l’une des trois principales artères de l’établissement. Les enfants apprennent à se comporter avec petits et grands dans l’établissement et apprennent ainsi la tolérance, la considération et l’empathie même à l’âge de la maternelle.

Les enfants se produisent régulièrement au « Forum » ou chantent pour les personnes âgées. Les petits déjeuners ensemble, les visites mutuelles ou les rencontres se renforcent également mutuellement. En conséquence, les enfants voient les personnes âgées non seulement comme des personnes handicapées, mais comme des personnes aux forces diverses. Ici aussi, la vie intergénérationnelle n’est actuellement pas possible en raison de la situation corona.

La participation des enfants

La promotion de la participation des enfants est cruciale pour une vie individuelle et indépendante, également dans la communauté. Parce qu’à travers la participation, les enfants découvrent qu’ils peuvent participer, exercer une influence et aider à façonner la routine quotidienne.

Pour ces raisons , la participation a lieu quotidiennement et se développe régulièrement avec le groupe d’âge respectif. La conférence quotidienne des enfants doit également être mentionnée ici. Les enfants peuvent s’impliquer dans leurs souhaits et apprendre des sujets tels que la démocratie, l’égalité et la participation à la maternelle.

Les enfants apprennent également des stratégies de résolution de conflits. Avec ceux-ci, les enfants peuvent résoudre leurs différends de manière indépendante ou, par exemple, en discuter de manière communicative s’ils ont des opinions différentes et ainsi communiquer.

L’objectif du jardin d’enfants Anna Haag est d’aider les enfants à devenir une personnalité indépendante.

L’approche situationnelle chez l’enfant

L’installation est basée sur les exigences individuelles et les besoins des enfants. La situation à domicile et dans les environs est également prise en compte. En transférant la responsabilité , les enfants apprennent déjà à gérer les règles et les revers de la maternelle. Plus tard, en tant qu’adultes, les enfants devraient assumer la responsabilité de leur propre vie et faire face positivement aux exigences du travail, de la famille et de la société.

inclusion des enfants

La garderie favorise l’inclusion des enfants en les admettant dans des groupes normaux et adopte une attitude inclusive . De cette façon, les enfants vivent cette différence et être différent est normal. Les enfants apprennent à construire des ponts et à se rapprocher les uns des autres. Une soi-disant « salle Snoezelen » est disponible pour les enfants d’inclusion, qui sert de retraite. Tous les sens de l’enfant doivent être activés de manière holistique par l’établissement approprié.

Pour mettre en œuvre cette attitude de base, l’établissement a embauché un éducateur (spécialisé). Cela prend en charge le processus d’inclusion par la coordination et le soutien. En coopération avec d’autres institutions, les besoins de financement et de soutien sont examinés. L’objectif est le bien-être de l’enfant. Il doit être capable de gérer avec succès la vie quotidienne de la crèche.

L’équipe de la garderie est composée d’employés ayant plusieurs années d’expérience en inclusion. De plus, les employés reçoivent une formation continue régulière.

Caractéristiques de l’établissement

En plus du concept d’installation mentionné précédemment, il s’agit également

concept d’éducation sexuelle comme une caractéristique particulière. Parce qu’il est important pour la garderie que le domaine important de l’éducation sexuelle de la petite enfance soit également pris en compte dans le cadre du développement de la personnalité. L’institution vise à atteindre les objectifs suivants:

  • Renforcer les amitiés et en créer de nouvelles
  • Expérience corporelle à travers des miroirs, des vêtements, des mallettes de médecin, etc.
  • Les enfants sont éclairés et informés grâce à des livres adaptés à leur âge

Le but est toujours que les enfants connaissent leur propre corps et apprennent à dire non s’ils n’aiment pas quelque chose. Il doit exprimer ses propres limites et apprendre à tenir compte de celles des autres. Le sens de la pudeur des enfants est respecté.

collaboration et coopération

Formes de coopération avec les parents et les familles

La coopération entre les éducateurs et les familles est très importante pour l’établissement. De ce fait, les éducatrices sont en contact constant avec les parents afin d’être informées de l’évolution des conditions et des situations actuelles.

Des soirées de parents, des causeries de porte et des anges, une causerie de développement annuelle et des sondages auprès des parents sont régulièrement organisés à cette fin. Les parents peuvent également trouver des informations sur le panneau d’information.

En raison de la situation corona actuelle, je ne suis malheureusement pas en mesure de partager d’autres expériences.

Coopération avec d’autres institutions

Étant donné que le jardin d’enfants fait partie de la maison multigénérationnelle Anna Haag, il y a des échanges réguliers avec le fournisseur et les autres installations. En particulier, le centre des personnes âgées et le centre éducatif doivent être mentionnés ici. En dehors de Corona, un programme de stage de trois jours a généralement lieu une fois par mois. Cela crée de nouveaux contacts et les employés ont un aperçu du travail des autres institutions.

L’institution participe également à des réunions de coopération avec les écoles élémentaires et maternelles environnantes. Cela comprend également des contacts avec les institutions municipales telles que le département de la santé, le bureau de la protection de la jeunesse et les centres de soutien précoce tels que le centre municipal interdisciplinaire de soutien précoce IFF .

En raison de la situation corona actuelle, je ne suis malheureusement pas en mesure de partager d’autres expériences à ce sujet.

La situation du Covid-19 en maternelle

Pendant la période Corona, tous les groupes étaient seuls dans les chambres. Ici, le concept a dû être adapté aux réglementations d’hygiène en vigueur. Les événements conjoints et les visites aux personnes âgées n’ont pas été effectués en raison du risque. Le jardin était également bouclé à divers endroits et les groupes ne pouvaient entrer dans le grand jardin qu’à tour de rôle à l’heure.

Malheureusement, le concept intergénérationnel en a également souffert, ce qui concerne précisément la rencontre et l’échange des anciens et des jeunes. On s’est efforcé de réduire au minimum les contacts entre collègues. Des radios bidirectionnelles ont même été achetées à cet effet, afin de pouvoir se contacter rapidement et sans contact.

Les réunions d’équipe et les entretiens d’évaluation se sont déroulés numériquement. Je n’ai également eu aucun contact avec les parents des enfants. Par mesure de sécurité, un test corona rapide a été effectué sur moi tous les lundis avant le début de la visite d’entraînement. Cela m’a permis d’interagir avec des collègues et des enfants sans masque facial pendant la période d’entraînement. Cependant, cela a de nouveau été inversé par la forte augmentation du nombre de cas à partir d’avril, de sorte que tous les éducateurs de l’établissement ont dû porter un masque facial même au sein du groupe.

Pour prévenir davantage l’infection, des tests dits de sucette ont été achetés par l’établissement. Les parents testent leurs enfants à la maison deux fois par semaine avec ces tests corona rapides. Ceci est destiné à détecter les infections chez les enfants à un stade précoce.

Le festival d’été et tous les autres festivals sont également annulés en raison de Corona. Fondamentalement, on peut dire que la vie quotidienne normale de la maternelle n’a actuellement pas lieu et que de nombreuses activités sont annulées. Néanmoins, les enfants apprécient leur temps à la maternelle et l’établissement fait de son mieux pour rendre la situation aussi bonne que possible pour tout le monde. (Maison multigénérationnelle Anna Haag 2020)

Réflexion personnelle sur la première année en tant qu’éducatrice

Au cours de la visite hebdomadaire au cabinet, j’ai pu emporter l’expérience que le concept ne pouvait pas être mis en œuvre en grande partie en raison de la situation corona actuelle. En raison de la séparation spatiale des groupes et du manque de jeu ensemble à l’extérieur, les temps de jeu inter-groupes n’ont pas pu être proposés. De même, les accords entre les employés n’ont eu lieu que par talkie-walkie au lieu de conversations personnelles. Ainsi, les entretiens d’évaluation et les réunions d’équipe se sont déroulés numériquement.

Je me sens à l’aise dans mon rôle de stagiaire. Mon instructeur m’a enseigné toutes les étapes nécessaires et nous avons déterminé ensemble l’état actuel grâce à des discussions de réflexion régulières. Cela m’a permis de développer une volonté d’examiner mes propres valeurs, normes et stéréotypes . En même temps, les discussions régulières m’ont également aidé à comprendre que le développement du professionnalisme est un processus qui dure toute la vie . La coopération avec mon instructeur a donc toujours été amicale et courtoise. J’ai même eu son numéro de téléphone pour pouvoir la contacter si j’avais des questions.

Au cours de mon stage à ce jour, j’ai été employé dans tous les domaines éducatifs habituels. J’ai travaillé dans le domaine des soins infirmiers en étant utilisée pour les rondes de toilettes ou le changement de couches. J’ai également mené des actions pédagogiques, que ce soit en fixant des impulsions ciblées de jeu libre ou en planifiant et mettant en place des offres ciblées. Dans le secteur ménager, j’ai pu acquérir de l’expérience dans la préparation des repas, la mise en place de la table à manger puis le nettoyage et la vaisselle. J’ai aussi appris que les enfants peuvent être impliqués par des mesures participatives. Grâce à toutes ces activités, je me vois maintenant en mesure de construire des relations pédagogiques et de les façonner professionnellement .

Tout au long de mon séjour à l’établissement, je me suis toujours senti bien entouré et soutenu. Mon instructeur a réussi à me familiariser avec de nouveaux domaines de responsabilité par de nouvelles impulsions et de courtes discussions, afin que je puisse ensuite les mener à bien de manière autonome. Par conséquent , j’ai maintenant la capacité d’ être proactif et de travailler de manière autonome en équipe . Par conséquent, de mon point de vue, la coopération au sein de l’équipe a toujours été harmonieuse et amicale. Nous avons pu nous soutenir les uns les autres pour que même les journées mouvementées, le niveau de stress soit dans des limites raisonnables.

Travailler avec les enfants a toujours été très amusant pour moi. J’ai rapidement trouvé l’accès aux enfants et jusqu’à présent, j’ai finalement pu atteindre tous les enfants. Au bout d’un moment, les enfants m’ont écouté et se sont approchés de leur propre initiative. Lorsqu’il s’agissait d’offres, d’excursions ou d’autres activités, il y avait toujours une joie mutuelle. La confiance des enfants s’est également étendue au secteur de l’accueil. Changer les couches, aller aux toilettes ou quoi que ce soit du genre n’a jamais été un problème. Surtout quand je mangeais, je devais toujours changer de table avec les enfants pour qu’ils puissent manger avec moi une fois. Le jour où j’étais de retour dans l’établissement après une journée de congé maladie a été formateur pour moi. Là, des enfants m’ont demandé pourquoi je n’étais pas là et si je reviendrais lundi prochain. J’y ai appris à considérer l’importance des liens affectifs et des relations sociales dans le travail éducatif .

J’ai pu observer comment j’ai fait des observations ciblées et finalement utilisé cette collecte de données comme base d’une action méthodique et didactique. Au cours du stage, je suis devenue plus calme et plus détendue face à plusieurs enfants. J’ai également pu évaluer professionnellement certaines situations puis décider d’un comportement pédagogiquement justifié de l’éducatrice (exemple situation conflictuelle entre enfants).

Mon calme et ma patience m’ont aidé à expliquer de nouvelles connaissances aux enfants et à donner ce qui semblait être la dixième remontrance certains jours. J’ai pu intégrer mon intérêt pour les sciences naturelles dans la vie de tous les jours. Pourquoi le soleil est-il chaud ? Pourquoi pleut-il et pourquoi le sol est-il poussiéreux ? Beaucoup de questions qu’il faut être capable d’expliquer d’une manière adaptée aux enfants.

Mon intérêt pour l’exercice et les sports dans la garderie de tous les jours m’a également aidé. Nous avons souvent couru dans la cour avant ou « sommes allés dans un avion ». Ce moment a été très agréable et a également permis d’approfondir et de renforcer la relation avec les enfants . L’intégration de l’enfant d’inclusion en particulier a été passionnante et une expérience formidable. Grâce au soutien supplémentaire, cet enfant a pu participer aux activités des autres enfants. Ce faisant, j’ai également établi un lien plus profond avec les thèmes de la diversité et de l’inclusion et j’ai donc pu traiter plus étroitement et plus intensément les perspectives des deux côtés .

De mon point de vue, il y avait un lien entre la théorie et la pratique. Néanmoins, la combinaison des deux parties a demandé un niveau d’effort personnel plus élevé, car il n’était pas toujours clair au début quel domaine théorique devait être mis en pratique, quand et comment. Je pense que le temps scolaire était trop court pour cela, surtout au début de la période de formation. J’avais pu mettre en pratique ce que j’avais appris à l’école. Cela m’a également aidé dans la pratique à comprendre certaines des mesures.

Les discussions et l’échange m’ont notamment permis de m’impliquer dans des processus de travail ouverts et de pouvoir faire face à la complexité et aux changements fréquents des activités professionnelles . A l’inverse, c’était nettement plus compliqué. Parce que nous n’avons pas encore traité beaucoup de connaissances acquises dans la pratique à l’école et donc je ne peux ni les classer ni les vérifier pour le moment.

La situation de Corona a également affecté ma deuxième visite au cabinet. Cela ne s’est déroulé comme prévu que dans une mesure limitée et la motivation pour le développement et la planification était faible dans les mois précédents. Néanmoins, la visite au cabinet m’a aidé à reconnaître les problèmes et finalement à augmenter à nouveau ma motivation.

À l’avenir, j’aimerais travailler principalement sur la planification et la mise en œuvre de mes offres. Car là j’ai trouvé que la mise en place des offres fonctionnait souvent bien. Cependant, je n’ai pas toujours atteint l’objectif avec l’enfant, à savoir l’expansion des connaissances. Ici, j’ai renforcé et consolidé plusieurs fois les compétences existantes plutôt que de transmettre de nouvelles connaissances à l’enfant. À mon avis, approfondir ses propres connaissances spécialisées, en particulier dans le soutien et le développement linguistiques, est également nécessaire pour pouvoir reconnaître et mener à bien de manière professionnelle le développement et le soutien des enfants U3.

Je souhaite également approfondir et intensifier la communication avec les parents. Malheureusement, cela n’a pas été possible en raison de la période Corona. Les contacts antérieurs avec les parents se résumaient donc à de courtes conversations personnelles. Dans ces conversations, cependant, je pouvais apprendre que les parents ont des besoins et des ressources individuels différents. Nous, les spécialistes, devons les reconnaître afin de pouvoir proposer aux familles des offres adaptées aux besoins des parents en matière d’éducation et de conseils. être capable.

Les discussions régulières avec mon instructeur et les autres spécialistes ont été une expérience très importante et bonne. J’ai trouvé ça génial quand même les éducateurs venaient me voir et me demandaient mon avis sur des situations. J’ai donc dû réfléchir moi-même au comportement des autres et j’ai pu façonner professionnellement la relation pédagogique avec les collègues . En fin de compte, les discussions m’ont motivé à continuer, à essayer de nouvelles approches et parfois à reconsidérer ma propre perspective.

Le prochain défi que j’aimerais relever est celui de planifier et mettre en place moi-même une journée thématique. De mon point de vue, ce serait la prochaine étape sensée dans l’élargissement de mes connaissances. Le changement d’âge de U3 aux enfants plus âgés serait également un défi, car l’affirmation de soi joue ici un rôle particulièrement important et je ne sais pas si je me sens à l’aise dans cette tranche d’âge.

Mes objectifs personnels sont donc de maintenir le rythme actuel d’apprentissage et de différencier les rôles d’éducateur et de père. On se retrouve souvent à voir la perspective à la maison du rôle d’éducateur plutôt que celui d’un parent. Je dois aussi améliorer mon assertivité.

En fin de compte, je peux dire en toute bonne conscience que le stage à l’Anna-Haag-Haus a confirmé et renforcé mon choix de carrière. Surtout en ce qui concerne le domaine d’application U3, j’ai trouvé le stage très précieux. Comme mentionné précédemment, j’ai pu entrer en contact avec les enfants et j’ai été accepté comme enseignant.

Par conséquent, il s’agit maintenant de déterminer dans quelle institution le stage suivant aura lieu et quelle conception sera la mieux adaptée pour un approfondissement supplémentaire de mes connaissances. Ici, une institution municipale au concept Einstein ou une maternelle bilingue est un choix plus proche.

sources

  • Maison multigénérationnelle Anna Haag (2020) : conception de la crèche Anna Haag. Garderie dans la maison multigénérationnelle Anna Haag. Hg. v. Maison multigénérationnelle Anna Haag. Stuttgart, dernière vérification le 16 mars 2021.
  • Götz, Sebastian (15/03/2021): Personnel de la crèche Anna Haag. Entretien avec Dagmar Bender. Stuttgart. Conversation.

suggestion de citation

En ligneGötz, S. (2021). Analyse institutionnelle avec réflexion en tant qu’éducateur. Analyser et documenter professionnellement. ISSN : 2748-2979. Consulté le 05/05/2021. Disponible sur : https://krippenzeit.de/institutionsanalyse-mit-reflexion-als-erziehung/

Sebastian Götz
Sebastian Götzhttps://krippenzeit.de
"Ich lerne für den besten Job der Welt und möchte euch hier auf Krippenzeit daran teilhaben lassen."
- Strategischer Werbepartner -
Angebote nach den Entwicklungsbereichen sortiert
WEITERE ARTIKEL

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Am beliebtesten

Letzte Kommentare